Québec mature ?

Réactions : 



Difficile de contredire le fait que Québec est une ville fort dynamique depuis quelques années. Une ville dont la popularité de leurs équipes sportives est en plein essor.

Certains diront que le maire Labeaume a su redorer le blason de sa ville. Dans les médias certes le maire, ce qui a aider la population à avoir davantage confiance en leur ville, en leur sentiment d'appartenance. Concrètement le maire n’a pas fait grand-chose mis à part le move de mettre Daniel Gélinas en tête du 400e. Avec les argents qu’il disposait, ce dernier pouvait difficilement manquer son coup. Ils ont fait de Québec un gros festival d’été, grâce à leur maîtrise des communications avec les médias. Le maire n’a pas amener une équipe professionnelle de sport à Québec, il n’a baissé aucune taxe, n’a pas encore amélioré les services offerts à ses citoyens.


Le Rouge & Or au football, a été bâti par les Mike Labadie, Jacques Chapdelaine, Tanguay, Glen Constantin... Aussi les Remparts, au hockey, eux ont été bâti par les Tanguay, Patrick Roy, Michel Cadrin, Éric Lavigne... Et les Capitales au baseball par Miles Wolfe, Michel Laplante, Eddie Lantigua... Mais surtout, ces organisations ont été bati grâce à leurs nombreux partisans, citoyens de la région et des régions avoisinantes de la Capitale.

Citons ces 3 exemples. Ces organisations ont été établie dans les dernières décennies, des années où la culture prônait dans la vieille capitale, où elle prône toujours exagérément. Ces succès ont été bâti par des passionnés.

Ces 3 sports sont fort populaires dans la vieille capitale. Reste le soccer qui n’est pas représenté adéquatement, les médias locaux évitant ce sport.

La radio de Québec a été partenaire dans l'essor marqué des ces 3 succès. La radio est LE média le plus populaire dans cette région, un média incontournable. Étonnamment, plusieurs stations de radios (CHOI, NRJ, FM93, CITF, CFOM, RADIO-CANADA...) y diffusent. Tout comme le nombre élevés d’événements sportifs réussis, le nombre de stations de radios surprend pour un si petit marché. Ce marché en est un que je qualifierais de prolifique.

Deux personnages marquants de la radio ont eu leur mots à dire pour le réveil de l’économie de la région, nous parlons évidemment d'André Arthur et de Jeff Filion. Pour le plus vieux, qui s’est recyclé en ce qu’il décriait (en politicien), il a su sauvé le stade municipale, un joyau du centre-ville. Et le plus jeune lui a su populariser le football dans son show du matin à l’époque et il savait dénoncer les sujets tabous dans la région (sport, suicide, cigarette, politique, mairie…).

Québec a connu un superbe été touristique. Québec semble devenir une ville référence. On en parle de plus en plus dans les médias de la métropole québécoise. Le modèle de Québec est bon. Il faut cependant maintenir le cap, demeurer sensé, bâtir des projets avec des passionnés. Maintenant, ou en est Québec?

Québec doit continuer son développement. Et ce par le sport. N’oublions pas que le succès du Championnat Mondial de Hockey a été relié directement aux Tanguay qui ont remis leur profits au maire, ce qu’il lui a permi de réaliser ses coups d’éclats. Ne remettons pas l’avenir de la région à nos politiciens. Continuons notre développement nous-mêmes, citoyens de Québec avec nos passionnées, nos bâtisseurs, nos entrepreneurs.

Les salaires de la NHL sont exagérés. Est-ce suffisant pour abandonner le projet d’une équipe de ce circuit ici ? Bonne question. Le football, le baseball, le soccer demeurent les sports les plus mal représentés dans la région, les sports avec les plus grands potentiels.

Québec est vraiment mure pour une équipe de la CFL à Québec, une ligue qui diffuse ses parties à la télé. Le sport en installé très solidement implanté, populaire dans la région et dans le reste du Québec. La région est accessible et intéressé par ses régions avoisinantes de la province. Le Stade Municipal de Québec est l’endroit tout désigné pour y établir une équipe de football professionnelle. Un stade de 20 000 places dans le centre-ville, plusieurs villes en Amérique en rêve, nous on l’a. Reste son expansion, un agrandissement de 15 ou 20 000 sièges. Wow!

Un autre quartier de Québec se développerait, excellent pour notre économie!

Une équipe de la CFL pourra y évoluer, nos Capitales (qui devront impérativement jouer dans le calibre AAA sous peu, tout en demeurant indépendant) pourront y évoluer. Une équipe de soccer de la MLS pour rivaliser l’Impact, pourront y évoluer également. Un stade en plein centre-ville, c'est un site vraiment incroyable. Les soirées qui seront disponibles feront un magnifiques lieu pour y accueillir des concerts. Un projet fort rentable pour la communauté, fort rentable pour les propriétaires.

bc


Bookmark and Share




Aucun commentaire:

wss_lights_300x250