- CFL2.0

Réactions : 
Nous nous devons de constater le beau potentiel de football au pays.

On retrouve beaucoup de fans de football dans notre beau grand pays. Ce sport doit être home stagé afin d’augmenter sa valeur, sa visibilité, en bout de compte, sa popularité.

Ce home staging saura plaire aux amateurs de sport canadiens.

Ce changement passe par quelques améliorations du football canadien, c'est-à-dire rendre plus universel notre football. Voici quelques exemples;
- augmenter de 3 à 4 essais.
- diminuer les dimensions du terrain
- relocaliser le poteau des buts
Trois points rejoignant le football américain.

On retrouve beaucoup de bons athlètes, d’athlètes de talent dans la CFL, le football à 3 essais devra céder sa place au football à 4 essais, afin de les mettre davantage en valeur. De plus, le football canadien devrait se jouer sur une surface similaire à celle du football américain, afin de plaire aux fans, en les rapprochant du jeu, la CFL serait plus accessible, plus excitant. Les joueurs, les coachs et surtout les fans adopteront massivement cette amélioration que doit impérativement effectué la CFL.

Ce coup d’éclat apportera une augmentation de la visibilité du nouveau football joué au Canada. La visibilité accroîtra, suite à cette amélioration. Ce sera bien accueilli par les fans sportifs de tout le Canada, et qui sait, même des fans des USA. Avant tout la CFL doit établir un solide plan de home staging, de concert avec les proprios des équipes, elle devra garder sa culture canadienne qui la caractérise, son identité, en demeurant au pays (règles des joueurs canadiens…), le tout malgré la petitesse de nos marchés canadiens. C’est pour ça qu’un bon plan de home staging fera boule de neige, le voici en quelques points;
- 4 essais
- terrain plus petit
- relocalisation du poteau des buts,
- ajout de franchises afin d'augmenter l'intérêt national, les rivalités
- étroit respect du plafond salarial
- bon partnership avec la NFL
- cédules plus régulières (vendredis soir, samedis et dimanches)
- saison débutant plus tôt
- valorisation des tailgates party

Le tout accroîtra la popularité de la CFL.

Pour les fans canadiens, cette dernière s’ouvrira à une plus vaste clientèle ce qui amènera une meilleure visibilité, donc plus de fans, plus de tv shows, plus de produits dérivés (merchandising). Des marchés comme Québec, Halifax, Saskatoon, Ottawa, London, St.Catharines, Moncton et Windsor manifesteront leur intérêt à cette nouvelle ligue. Une ligue revigorée par la prise en main de leur destinée.

Le succès quantifiable des dernières années du football dans les écoles secondaires et collégiales prouvent l’essor remarquable du football dans notre population, particulièrement auprès de la population jeune et active, mais aussi autour de ce groupe qui voit le football comme un happening, un produit intéressant.

Le succès incontournable de la ligue sportive la plus successfull sur la planète (NFL) doit nous inspiré ici dans notre pays. Si nous voulons garder vivante notre ligue de football, la développer et en être toujours plus fière, nous devons établir ce plan. Nous sommes fiers de notre ligue, nous devons nous inspirer des plus grands de ce monde.



Un fan de sport, de football.


www.blogduncitoyen.blogspot.com

2 commentaires:

Babe a dit…

Bonjour!
Pour ce qui est de votre commentaire à propos de la composition du football Canadiens, je suis en désaccord sur certains points.

Tout d'abord à ce qui attrait à la grandeur du terrain de Football je ne crois pas que la ligue canadiennes de football(CFL)
doit diminuer les dimensions du terrain. Au contraire ce qui fait la beauté du football canadiens c'est ca grande superficie du terrain cela apporte un élément plus aériens à l'offensive.

Changer le nombre d'essais de 3 à 4 serait une erreur , je pense. Il ne faut pas copier tout les règlements du football américain. Le football canadien à ses caractéristiques bien à elle . Je ne crois pas qu'elle doit changer ses règles, mais plutôt comme vous le suggèrer créé un happening, dévelloper des marchés potentiels comme la ville de Québec et des villes dans les provinces maritimes.

La CFL représente bien ce qu'est le Canada, un vaste territoire avec peu de population. Ce que le football canadien doit comprendre pour améliorer son produit, c'est de vendre son sport à un échelle national , créé des rivalités et avoir un bon soutient de marketing. A partir de la on peut regarder et s'inspirer de la NFL. Mais changer les dimensions du terrain et mettre 4 essais au lieu de 3 ,,,,C'EST LA NFL CA.

Pour le reste je crois que vous apportez un vent de fraicheur que le Canada a bien besoin et ont on doit s'en inspirer.


pete un amateur de foot

BC LÉTOURNEAU a dit…

Merci de votre commentaire pete!

un des buts du message est d'en venir à un football universel. est-ce qu'il y a deux type de hockey sur glace, deux types de baseball ?

le but ultime c'est d'améliorer le sport. on ne peut dire que la CFL a du succès, elle s'en tire. elle doit profiter de la popularité du football partout au pays pour améliorer sa ligue, tout en gardant son plafond salariale, en demeurant au Canada, tout en modifiant légèrement quelques règles afin d'être plus universel, plus spectaculaire!

wss_lights_300x250